Le Canal de la Sauldre est un canal de 46,810 km joignant Blancafort dans le Cher, à Lamotte-Beuvron dans le Loir-et-Cher. Il emprunte le territoire des communes de Blancafort , Argent-sur-Sauldre, Clémont, Brinon-sur-Sauldre, Pierrefitte-sur-Sauldre, Nouan-le-Fuzelier et Lamotte-Beuvron et présente la particularité unique en France de n'être relié à aucune voie navigable, c'est donc pour cela qu'il est dit que c'est « un canal sans queue ni tête ».



Construit sous Napoléon III, pour transporter la marne de Blancafort en Sologne afin d'y amender ses terres incultes. Baptisé en son temps « Le Sauveur de la Sologne", ce canal sera mis en service en 1869 et sera rayé des voies navigables en 1926 parce qu'il subit la concurrence du chemin de fer et des engrais. Aujourd'hui, ce canal est un atout touristique important.

 

 

 

 

Le chemin de halage au bord du  Canal de la Sauldre à Blancafort à été aménagé pour les promeneurs.